Le montage des directs

En bref

PROFIL PROFESSIONNEL DES STAGIAIRES

Techniciens du son désirant maîtriser les outils et techniques permettant de réaliser le montage des directs.

PRÉREQUIS

– Première expérience de postproduction audiovisuelle
– Pratique préalable du logiciel Pro Tools

OBJECTIFS PÉDAGOGIQUE

– Identifier le contexte et les enjeux attenants au montage des directs dans la post production audiovisuelle.
– Adopter une méthodologie efficace pour la conduite des travaux de montage des directs
– Maitriser les outils et les techniques permettant de réaliser le montage des directs : montage sur le logiciel Pro Tools, restauration sonore sur le logiciel iZotope RX, gestion des rushs et rapport son.

INTERVENANT

Yoann Veyrat –  Mixeur, monteur des directs, directeur technique des studios Miroslav Pilon

EN QUELQUES MOTS…

La formation « Le montage des directs » organisée en partenariat avec le studio Miroslav Pilon, acteur majeur de la postproduction audiovisuelle en Auvergne-Rhône Alpes, propose à ses participants d’apprendre à maitriser les différentes techniques mises en œuvre lors du montage des directs (sur les logiciels Pro Tools et Izotope RX), tout en les familiarisant avec les méthodologies à adopter.

Après une première journée axée sur un rappel des fondamentaux, tant sur le contexte du montage des directs que sur Pro Tools, la formation proposera un focus sur les techniques d’auto conformation son sur Pro Tools.
Le programme alternant systématiquement présentation des notions théoriques et exetcices de mise en pratique, permettra ensuite aux stagiaires de s’immerger progressivement dans le montage des directs pour, in fine, en maitriser chaque facette (gestion des phases, montage, organisation de session, iZotope RX).
En fin de formation, chaque stagiaire sera invité à réaliser un montage des directs complet sur une séquence de film dans un temps imparti. Cet exercice de mise en situation réelle permettra de synthétiser les notions abordées depuis le début du stage tout en confrontant les participants à des contraintes de rapidité et d’efficacité.
Il sera également proposé aux stagiaires de comprendre la place du monteur des directs dans une équipe de post-production audiovisuelle, grâce à l’intervention d’un mixeur. Celui-ci présentera la relation qui l’unit au monteur des directs et ses attentes vis-à-vis de ce dernier. Il analysera et commentera l’organisation des sessions et le montage réalisé par les participants lors de la mise en situation réelle.

La direction pédagogique du stage a été confié à Yoann Veyrat, qui a monté les directs d’un grand nombre de projets audiovisuels, dans des domaines aussi variés que le cinéma et la télévision, tant en fiction qu’en documentaire. Par ailleurs mixeur confirmé, il mettra cette expérience au service des stagiaires, le travail du mixeur s’appuyant énormément sur celui du monteur des directs.


ACCESSIBILITÉ

Une étude de chaque situation est effectuée par notre référent handicap (Voir page Présentation) pour mettre en place des solutions adaptées

 

Déroulement (résumé)

JOUR 1

Mise à niveau sur le logiciel Pro Tools

JOUR 2

L’auto conformation sur Protools
– Présentation pédagogique
– Mise en Pratique

JOUR 3

Premiers pas dans les directs
– Présentation pédagogique
– Mise en Pratique

JOUR 4

– Les gestions des Rushs
– Les phases

JOUR 5

Le montage des Directs
– Présentation
– Mise en Pratique

JOUR 6

iZotope RX
– Présentation pédagogique des différents module
– Mise en Pratique
– Visionnage/écoute en groupe des travaux réalisés.
– Analyse et commentaires du formateur

JOUR 7

Conformation
– Comprendre les problématiques de changement d’image,
– Apprendre la méthodologie et les outils pour conformer son montage des directs
– Prérequis techniques pour la bonne conduite de la conformation.
– Utilisation du logiciel Conformalizer
Mise en Pratique
Les stagiaires travaillent sur des cas particuliers nécessitant d’utiliser les outils et principes précédemment évoqués
– Visionnage/écoute en groupe des travaux réalisés.
– Analyse et commentaires du formateur

JOUR 8

Synthèse des acquis/ Mise en situation réelle

JOUR 9

– Livraison
– La place du montage des directs dans une équipe de post-production : le montage des directs et le mixage
– Bilan Pédagogique

Formateurs
  • Yoann Veyrat

    Ingénieur du son, mixeur, directeur technique des studios Miroslav Pilon

    Yoann Veyrat est une “oreille” particulièrement recherchée par les professionnels de la production audiovisuelle, tant par ses compétences techniques que par la sensibilité artistique dont il fait preuve dans ses réalisations. Il a travaillé sur de nombreux programmes pour la télévision ou pour le cinéma parmi lesquels on peut citer la série TV “Kaamelott” (M6), les séries d’animation “Les lapins crétins” (France Télévisions), “Michel” (Canal +), “Juliette” (Arte), “En sortant de l’école” (France Télévisions), le long métrage d’Alexandre Astier “David et Mme Hansen” (Pathé), mais aussi les documentaires pour Arte d’Andrzej Zulawski “Varsovie, la forêt forteresse” et de Tony Gatlif “Indignez-vous”. Au sein du studio Miroslav Pilon, Yoann Veyrat travaille en tant que mixeur mais assure aussi les fonctions de directeur technique et de chef de projet.

    Afficher la suite

Programme détaillé

TÉLÉCHARGER LE PROGRAMME DÉTAILLÉ (+ TARIF)

PROGRAMME DÉTAILLÉ

JOUR 1

Présentation
– Présentation de l’intervenant et de son parcours
– Présentation du métier de monteur des directs (sa place dans la chaine de post production, ses prérogatives, etc…)
– La relation avec le mixeur
Mise à niveau sur le logiciel Pro Tools
– Comparaison et définition DSP vs Natif, et Pro Tools HD vs Pro Tools
– Configuration de base de Pro Tools : Hardware SetUp, IO Set UP
– Configuration de la session : Fe/Resolution, base de temps, type de piste
– Revue des point clef de l’interface : Fenêtre Edit/Mix, pistes audios.
– Les mode de travail : Shuffle, Split, Spot, Grid
– Les outils d’éditions : Trim, Select, Grabber, Scrubber, Pencil
– Les fonctions d’opérations : Automation follows edit, Dynamic Transport, Link Track and Edit Selection, Edit insertion Follows Scrub/Shuttle

JOUR 2

L’auto conformation sur Protools, présentation pédagogique
– Comprendre et maitriser les prérequis techniques nécessaire à la réalisation d’une auto conformation sur Pro Tools.
+ La vidéo : identifier les éléments fournis, et les adapter / convertir au poste de travail.
+ L’AAF/OMF : comprendre ce qui est nécessaire pour que l’automation fonctionne (et pour communiquer avec le monteur image, le cas échéant), identifier les éléments fournis, les traiter.
+ Les rushes : comprendre leur architecture, leur imbrication dans l’auto conformation, apprendre à les intégrer et à s’y référer.
– Comprendre et maitriser la méthodologie nécessaire à la réalisation d’une auto conformation sur Pro Tools.
+ Organisation de session.
+ Paramétrage et utilisation de la fonction « Field Recorder ».
+ Développement de l’auto conformation.
+ Classement et agencement des pistes en vue du montage des directs.
Mise en Pratique
– Sous la direction du formateur, les élèves réalisent l’auto conformation d’une partie (bobine) d’un long métrage de fiction. Ils auront à leur disposition l’AAF issu du montage, les rushs, et la vidéo du film.
– Contrôle en groupe des travaux réalisés.
– Analyse et commentaires du formateur.

JOUR 3

Premiers pas dans les directs, présentation pédagogique.
– Prendre en main la session issue de l’auto conformation.
– Organiser sa session en vue du montage : pistes Perches/HF, pistes stéréos, pistes VI, organisation AB, prise en charge des OUTs….
– Premières répartition et montage des régions : sécurisation de l’auto conformation, ventilation, stratégie de tri.
Mise en Pratique
– Sous la direction du formateur, les élèves repartiront de l’auto conformation qu’ils auront précédemment réalisé (long métrage) pour poser les bases de leur montage des directs, tel que vu dans la partie théorique
– Visionnage/écoute en groupe des travaux réalisés.
– Analyse et commentaires du formateur.

JOUR 4

Les gestions des Rushs
– Comprendre le rapport son et son importance
– Cataloguer les rushs.
– Stratégie de recherches dans les rushs
Les phases
– Comprendre la problématique des décalages de phases perches / HF
– Apprendre à les entendre.
– Apprendre à les détecter visuellement, à la forme d’onde
– Utilisation d’AutoAlign Post
– Comprendre les problématiques de l’impact des traitements audiosuites sur la phase
Mise en Pratique
– Les élèves apprendront à gérer leur rushs avec SoundMiner et commenceront à travailler sur les phases des directs d’un téléfilm, d’abord à la main puis à l’aide d’AutoAlign Post.
– Visionnage/écoute en groupe des travaux réalisés.
– Analyse et commentaires du formateur.

JOUR 5

Le montage des Directs
– Monter le HF vis à vis de la perche.
– Gérer les splits de valeur de plans, de personnages.
– Gérer les splits de séquences (A/B).
– Organiser les alternatives.
– Apprendre à piocher dans les rushs.
– La VI : enjeux, montage.
– Détecter les sons à restaurer.
– Détecter les sons à Postsynchroniser et préparer la fiche de détection.
Mise en Pratique
-Les stagiaires commencent à travailler sur le montage des directs d’une série télévisée ayant à leur disposition une session Pro tools issue de la conformation du projet et la vidéo.
Puis, ils continuent à faire évoluer leur travail sur le long métrage qui les suit depuis le début de stage.
– Visionnage/écoute en groupe des travaux réalisés.
– Analyse et commentaires du formateur.

JOUR 6

iZotope RX, présentation pédagogique de chaque module
– Spectral Repair Attenuate : principe, direction, bands, cas pratiques
– Spectral Repair Replace/Pattern/Partial+Noise : principe, cas pratiques
– Declick : principes, algorithmes, cas pratiques
– Declip : principes, cas pratiques
– Decrackle : principes
– Deplosives ; principes
– Derustle ; principes
– Dialogue : principes, intégration dans le montage
– Ambiance Match : principes
– Spectral Denoise : principe, treshold, courbe de réduction, adaptive mode
– Eq Match : principe, utilisation
Mise en Pratique
– Les élèves commenceront à travailler sur des cas particuliers nécessitant d’utiliser les outils et principes précédemment évoqués. Il s’agira de cas concret présélectionnés en amont par le formateur, déjà monté dans une session Pro Tools
Puis, ils reprendront le long métrage qui les suit depuis le début de stage, et, en collaboration avec le formateur, ils travailleront toutes les séquences à restaurer détectées en jour 4, définissant les stratégies pour traiter au mieux chaque cas concret rencontré.
– Visionnage/écoute en groupe des travaux réalisés.
– Analyse et commentaires du formateur

JOUR 7

Conformation
– Comprendre les problématiques de changement d’image,
– Apprendre la méthodologie et les outils pour conformer son montage des directs
– Prérequis techniques pour la bonne conduite de la conformation.
– Utilisation du logiciel Conformalizer
Mise en Pratique
Les stagiaires travaillent sur des cas particuliers nécessitant d’utiliser les outils et principes précédemment évoqués
– Visionnage/écoute en groupe des travaux réalisés.
– Analyse et commentaires du formateur

JOUR 8

Synthèse des acquis/ Mise en situation réelle
Chaque stagiaire réalise le montage des directs d’un projet audiovisuel sous la direction du formateur.
Avec à leur disposition l’AAF du monteur image, les rushs et la vidéo, ils devront passer par chacune des étapes enseignées pendant le stage.
Cet exercice de mise en situation réelle, qui se veut également comme un exercice permettant de synthétiser les notions abordées depuis le début du stage, permettra au formateur d’évaluer les acquis des stagiaires.

JOUR 9

Livraison
– Préparer sa session pour la livraison
– Eviter les pièges de l’éparpillement des fichiers.
La place du montage des directs dans une équipe de post-production : le montage des directs et le mixage.
– Présentation par un mixeur professionnel des attentes du mixeur vis-à-vis du monteur des directs. Echanges avec les stagiaires.
– Le mixeur professionnel analyse et commente l’organisation des sessions et le montage des directs réalisés par les stagiaires lors de la mise en situation réelle du jour 8.
Bilan Pédagogique
– Résumé des notions du stage.
– Bilan pédagogique.
– Conseils et ressources.


SUPPORTS DE TRAVAIL

OMF/AAF issus du montage image, sessions Protools issues de l’auto conformation son, pour des projets de Longs métrages de fiction cinéma et séries télévisées.


TECHNIQUES PÉDAGOGIQUES UTILISÉES

– Exercices
Réalisés lors des mises en pratique systématiques de toutes les notions abordées.
– Entraînement
Développement des aptitudes grâce à une utilisation intensive de Protools.
– Mise en situation réelle
Celle-ci, réalisée aux jours 7 et 8, permet notamment une confrontation aux contraintes de rapidité et d’efficacité.
– Exposé
Présentation de notions théoriques et historiques.
– Entretien avec des professionnels
Des échanges sont menés régulièrement avec le formateur, professionnel expérimenté en activité, sur le métier de mixeur et sur les attentes de la profession.
– Débat, discussion
Suite à l’écoute/visionnage en groupe des travaux réalisés.


MODES D’ÉVALUATION

L’évaluation est continue tout au long de la formation, notamment lors des exercices de mise en pratique.
Evaluation en fin de stage
– Elle s’effectue lors de la mise en situation réelle du jour 8
Le formateur évalue l’acquisition des objectifs pour chaque stagiaire à l’aide d’une grille d’évaluation dont les critères ont été déterminés en amont par le responsable pédagogique.
– Des bilans et synthèses personnalisés sont effectués par le formateur.

Moyens techniques

– 1 auditorium LCR, équipé d’une carte HDX, avec Pro Tools Ultimate et console Avid DCommand 24 Faders.
– 1 salle de montage Stéréo, équipée d’une carte HD Native avec Pro Tools Ultimate et console Avid DCommand 8 Faders
Chaque poste est équipé du logiciel iZotope RX (dernière version)