Financer sa formation

Quel que soit votre statut et votre situation professionnelle, nous pouvons vous accompagner pour, d’une part, identifier le financement que vous pouvez solliciter, d’autre part, effectuer vos démarches de demande de prise en charge. Ainsi n’hésitez pas à nous contacter :

Mail : candidature@escalebuissonnieres.fr

Tél : 06 40 28 54 12

Quel financement
pouvez-vous solliciter ? Deux cas de figure se présentent :


LA FORMATION QUE VOUS SOUHAITEZ SUIVRE
COMPORTE LA MENTION : «ÉLIGIBLE AU CPF»,

VOUS AVEZ LE CHOIX ENTRE :

  • Financer votre formation en mobilisant votre Compte Personnel de Formation (CPF).

    Mobiliser son Compte
    Personnel de Formation

  • Faire une demande de prise en charge auprès de l’organisme (OPCO) dont vous dépendez et auprès duquel vous avez ouvert des droits (Exemple : Afdas pour les intermittents du spectacle et les auteurs) ou bien auprès de Pôle Emploi.

    Faire une demande
    de prise en charge


LA FORMATION QUE VOUS SOUHAITEZ SUIVRE NE COMPORTE PAS
LA MENTION : «ÉLIGIBLE AU CPF»

  • Vous pouvez faire financer l’intégralité du coût de la formation en faisant une demande de prise en charge auprès de l’organisme (OPCO) dont vous dépendez et auprès duquel vous avez ouvert des droits. (Exemple : Afdas pour les intermittents du spectacle et les auteurs) ou bien auprès de Pôle Emploi.

    Faire une demande
    de prise en charge

Faire une demande
de prise en charge

Vous êtes intermittent du spectacle (percevant l’ARE ou non)

PRISE EN CHARGE AFDAS

Si vous satisfaites aux conditions de recevabilité de l’Afdas (voir plus loin), vous pouvez bénéficier du financement intégral du coût pédagogique de votre formation dans le cadre du Plan de Développement des Compétences des intermittents du spectacle.

La demande de prise en charge auprès de l’Afdas – pour laquelle nous vous accompagnerons – s’effectue après l’étape d’inscription auprès des Escales Buissonnières (Voir Inscription)
Vous pouvez également bénéficier d’une prise en charge des frais d’hébergement et de transport si votre résidence est à au moins 50 kms du lieu du stage.

PRISE EN CHARGE POLE EMPLOI

Pour les personnes ne satisfaisant pas aux conditions de recevabilité Afdas, une prise en charge totale ou partielle par Pole Emploi peut être possible dans le cadre de l’AIF. Nous vous conseillons de vous renseigner auprès de votre conseiller Pole Emploi.

La demande de prise en charge auprès de Pole Emploi – pour laquelle nous vous accompagnerons – s’effectue après l’étape d’inscription auprès des Escales Buissonnières (Voir Inscription).


Conditions de recevabilité AFDAS

  • Justifier d’une ancienneté professionnelle d’au moins 2 ans (c’est à dire avoir effectué un premier cachet il y au moins 2 ans)
  • Avoir cumulé au cours des 24 derniers mois :
    • + au moins 48 cachets ou jours de travail si vous êtes artiste interprète ou musicien.
    • + au moins 88 cachets ou jours de travail si vous êtes technicien du spectacle vivant, metteur en scène ou réalisateur.
    • + au moins 130 cachets ou jours de travail si vous êtes technicien du cinéma ou de l’audiovisuel.
  • Respecter les délais entre deux stages effectués dans le cadre d’un Plan de développement des compétences

Vous êtes auteur

PRISE EN CHARGE AFDAS

Si vous satisfaites aux conditions de recevabilité de l’Afdas (voir plus loin), vous pouvez bénéficier du financement intégral du coût pédagogique de votre formation dans le cadre du Plan de développement des compétences des intermittents du spectacle.

La demande de prise en charge auprès de l’Afdas – pour laquelle nous vous accompagnerons – s’effectue après l’étape d’inscription auprès des Escales Buissonnières (Voir Inscription)
Vous pouvez également bénéficier d’une prise en charge des frais d’hébergement et de transport si votre résidence est à au moins 50 kms du lieu du stage.


Conditions de recevabilité AFDAS

  • Être affilié à l’AGESSA ou à la Maison des Artistes et justifier d’un montant de recettes cumulées de 9000 euros minimum sur les 3 dernières années.
  • Respecter les délais entre deux stages effectués dans le cadre d’un Plan de développement des compétences des auteurs

Autre (salarié du privé ou du public, indépendant, demandeur d’emploi, travailleur handicapé, etc.)

VOUS ÊTES SALARIÉ DU PRIVÉ

Vous pouvez solliciter votre employeur dans le cadre du Plan de Développement des Compétences. Il regroupe l’ensemble des actions et des mesures retenues par l’employeur au regard de la stratégie de l’entreprise et de ses projets de développement dont les actions de formation.

VOUS ÊTES TRAVAILLEUR INDÉPENDANT

Vous dépendez d’un fonds d’assurance formation (FAF) déterminé en fonction de la nature de votre activité (FIF-PL, Agefice…). En contrepartie de la contribution à la formation professionnelle (CFP) à laquelle vous êtes soumis, vous pouvez bénéficier du financement total ou partiel de votre formation. Plus d’informations ici.

VOUS ÊTES DEMANDEUR D’EMPLOI

Pole Emploi peut financer votre formation en fonction de votre projet professionnel. Plusieurs dispositifs sont envisageables : AIF (Aide Individuelle de Formation), AFPR (Action de Formation Préalable au Recrutement) notamment. Il faut impérativement vous rapprocher de votre conseiller Pole Emploi.

VOUS ÊTES SALARIÉ DU PUBLIC

Vous devez vous rapprocher de votre responsable RH.

VOUS ÊTES TRAVAILLEUR HANDICAPÉ

Vous pouvez bénéficier du soutien de l’Agefiph (Fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées) qui intervient en complément de votre employeur ou du financeur (OPCO, Collectivité Territoriale, Pole Emploi…).
N’hésitez pas à contacter notre référent handicap pour vous accompagner dans vos démarches.

Mobiliser son CPF

Le compte personnel de formation (CPF) est utilisable par toute personne active, tout au long de sa vie active, y compris en période de chômage, pour suivre une formation. Le CPF a remplacé le droit individuel à la formation (DIF) au 1er janvier 2015.

Votre compte personnel de formation (CPF) est accessible sur Mon compte formation.
Calculé en euros, chaque année, la somme de 500 € est versée sur votre compte, dans la limite d’un plafond de 5000 €.
(800 € par an, dans la limite de 8 000 € pour les salariés n’ayant obtenu aucun diplôme.)

Notez que si vous étiez salarié (permanent ou intermittent), auteur ou pigiste au 31 décembre 2014, vous disposez peut-être de droits DIF reportables sur votre CPF.

(Voir Inscription).

 


Comment rapatrier ses heures de DIF sur son compte CPF

  • Les salariés intermittents, auteurs et journalistes / pigistes doivent contacter directement la délégation Afdas dont ils dépendent pour une attestation de DIF que vous téléverserez directement sur votre compte CPF.
  • Les salariés permanent doivent se reporter le solde DIF inscrit sur leur bulletin de salaire du mois de décembre 2014 (plus d’information sur le site Mon compte formation).