Mixage en home studio

Les techniques fondamentales pour donner de la personnalité à ses productions

En bref

PROFIL PROFESSIONNEL DES STAGIAIRES

Musiciens, compositeurs, arrangeurs, sound designers, ingénieurs du son et tous professionnels de la musique désirant acquérir les techniques fondamentales de mixage en home studio.

PRÉREQUIS

Maîtrise et pratique régulière d’un logiciel DAW (Logic Pro X, Ableton Live, Cubase…).

OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES

– Acquérir une méthodologie de travail solide pour effectuer un mixage en home studio.
– Maîtriser les connaissances et techniques nécessaires pour effectuer un mixage en home studio.
– Développer son sens sonore et sa créativité, en apportant de la personnalité et donc de la singularité à ses productions.

INTERVENANT

Stéphane Bernard – Musicien, sound designer, formateur

EN QUELQUES MOTS…

Organisée en partenariat avec le label Jarring Effects, acteur majeur de la production musicale indépendante, la formation « Mixage en home studio : les techniques fondamentales pour donner de la personnalité à ses productions » propose aux participants d’apprendre à maîtriser le workflow et les techniques fondamentales du mixage (égalisation des différents éléments d’un morceau, compression, limiteur, effets…) tout en veillant à développer leur personnalité sonore.

Lors de la première semaine consacrée au prémixage, les stagiaires apprendront à égaliser les différents éléments composant un morceau (instruments, voix, section rythmique, etc.) ainsi qu’à maîtriser la compression et le limiteur.
La deuxième semaine sera axée sur les outils de mixage (différents effets) et proposera aux stagiaires d’acquérir des techniques de production qui leur permettront de donner à leurs titres une vraie personnalité sonore.
Enfin, une mise en situation réelle permettant de revoir les points abordés tout au long de la formation sera proposée aux stagiaires, ceux-ci devant réaliser dans un temps imparti le mixage d’un titre à partir des enregistrements multipistes.
La pratique sera systématiquement privilégiée au cours de la formation, chaque stagiaire mettant en œuvre sur un logiciel de MAO les notions abordées par le formateur lors d’exercices de mise en pratique effectués sur des supports variés (enregistrements multipistes de différents artistes et groupes évoluant dans différents genres musicaux : pop, rock, hip hop, dub, reggae…)
L’effectif maximum de la formation (4 participants) permettra d’assurer un suivi individuel et personnalisé de chacun. Il permettra des échanges approfondis entre les participants et le formateur et contribuera à la création d’une dynamique de groupe.

La direction pédagogique de la formation a été confiée à Stéphane Bernard alias Uzul, acteur incontournable de la musique électronique depuis 20 ans.
Véritable défricheur de sons, il a notamment été de 1995 à 2015 aux machines du groupe de dub renommé Kaly Live Dub (Jarring Effects) avec lequel il enregistrera sept albums et sept maxis.


ACCESSIBILITÉ

Une étude de chaque situation est effectuée par notre référent handicap (Voir page Présentation) pour mettre en place des solutions adaptées


Déroulement (résumé)

JOUR 1

– Etude des paramétrages du logiciel
– Le mixage
– L’égaliseur

JOUR 2

L’égalisation de la batterie

JOUR 3

– L’égalisation de la batterie : mise en pratique
– L’égalisation de la sub basse et de la basse
– Le layering de basse
– L’équilibre basse / grosse caisse
– Les harmonies

JOUR 4

– L’égalisation de la voix
– La compression
– Le limiteur
– Les panoramiques

JOUR 5

– La modulation
– Les effets de saturation

JOUR 6

– Les phases
– Les effets de réverbération

JOUR 7

– Le delay
– Les autres types d’effets

JOUR 8

Les chaînes d’effets

JOUR 9

– Les sous-groupes et leur utilisation
– Le low-end
– Réussir une session de mixage ou de remixage pour un autre artiste ou groupe

JOUR 10

Mise en situation réelle
– Chaque stagiaire, disposant de toutes les pistes d’enregistrement d’un titre en mode « flat » (pise de son), applique toutes les notions pour mixer un titre complet dans un temps imparti.

Formateurs
  • Stéphane Bernard

    Musicien, sound designer

    Stéphane Bernard alias Uzul est un acteur incontournable de la musique électronique depuis 20 ans. Véritable défricheur de sons, il a été de 1995 à 2015 aux machines du groupe de dub renommé Kalyl Live Dub (Jarring Effects) avec lequel il enregistrera sept albums et sept maxis. On le retrouve également en duo breakbeat dans le live Hybrid Sound system (Sounds Arounds) ainsi qu’en tant que beatmaker du projet Hip-hop Uzulprod (Expressillon / Hammerbass Records).

    Afficher la suite

    Son projet live Dubstep, dont plusieurs Eps furent remarqués, atteindra la première place du DMC chart en 2009. Son parcours est jalonné de nombreuses collaborations artistiques : le trompettiste Erik Truffaz (avec Kaly Live Dub), Ben Sharpa sur l’EP «Colors» ( I.O.T records), Skream (Tempa) et Ntype (Wheel & deal records), Molécule sur le projet Granit (JFXLab). Il a enregistré de nombreux albums, maxis et Eps pour divers labels français (I.O.T Records, Dub Technic, Arachnid Musics) ou internationaux parmi lesquels on peut citer Future Followers (GB), MalLabel Music (USA), Elastica (Italie). Stéphane Bernard forme les musiciens aux techniques M.A.O. depuis plusieurs années. En tant que consultant, il a également accompagné plusieurs groupes et artistes (Panda Dub, Danakil, Steel Alive…) dans l’acquisition et le perfectionnement de techniques de production. Armé de ses connaissances dans la production sur Ableton et les techniques du Dub, il réalise sur l’année 2019, une série de 3 EPs au nom de Uzul « Back in Dub » disponible en digital, avec plusieurs invités vocaux comme Sir Jean, Pouss’ (steel alive), Micro MaNo... Après la sortie en juin 2019 d’un nouveau Ep « Remote creation » avec en guest Peter Youthman et Sir Jean, Uzul annonce aussi la préparation d’un premier album solo aux accents Techno, Dub et Steppa sur le labl Jarring Effects.
Programme détaillé

TÉLÉCHARGER LE PROGRAMME DÉTAILLÉ (+TARIF)

PROGRAMME DÉTAILLÉ

JOUR 1

Présentation
–   Présentation du formateur et de son parcours.
–   Présentation des stagiaires.
–   Présentation de la formation, de ses objectifs et de son déroulé. 
Etude des paramétrages du logiciel
Savoir régler les paramètres d’Ableton Live 10 afin qu’il soit plus rapide et paramétré de façon optimale.
Le mixage 
– Présentation de la logique de mixage et de son organisation.
Ordre de mixage / workflow.
L’égaliseur
Présentation des types d’Egaliseurs et de leur utilisation.

JOUR 2

L’égalisation de la batterie :
– Présentation de l’utilisation de l’égaliseur pour chaque élément composant une batterie ou un beat (nettoyage spectrale / équalisation) :
+ La grosse caisse
+ Le charlet
+ La caisse claire (le layering)
+ Les overheads
+ Les toms
+ Les timbales
– Mise en pratique :
Application des notions présentées sur l’égalisation de la batterie.
Sur un titre, chaque stagiaire égalise l’ensemble des pistes d’enregistrement d’une batterie.

JOUR 3

Mise en pratique (égalisation de la batterie) – suite :
Sur un titre, chaque stagiaire égalise l’ensemble des pistes d’enregistrement d’une batterie.
Ecoute collective. Analyse et commentaires du formateur..
L’égalisation de la sub basse et de la basse
– Présentation de l’utilisation de l’égaliseur pour la sub basse
– Présentation de l’utilisation de l’égaliseur pour la basse acoustique.
– Présentation de l’utilisation de l’égaliseur pour la basse synthétique.
– Mise en pratique :
Sur le même titre que celui utilisé pour la mise en pratique de l’égalisation de la batterie, chaque stagiaire égalise les pistes de basse et de sub basse.
Ecoute collective. Analyse et commentaires du formateur.
Le layering de basse
Présentation du fonctionnement du layering de basse et de sa mise en application.
L’équilibre basse / grosse caisse
– Présentation de l’utilisation de l’équaliseur pour trouver un bon équilibre basse / grosse caisse.
– Connaître les correspondances fréquences / notes.
– Mise en pratique :
Chaque stagiaire égalise l’ensemble basse grosse caisse sur un titre.
Ecoute collective. Analyse et commentaires du formateur.
Les harmonies
– Nettoyage spectral.
– Présentation de l’utilisation de l’égaliseur pour les thèmes et autres harmonies.

JOUR 4

L’égalisation de la voix
– Présentation de l’utilisation de l’égaliseur pour la voix.
– Le nettoyage spectral.
– Le suivi de voix.
– Mise en pratique :
Chaque stagiaire égalise une piste de voix afin de l’intégrer à un ensemble mélodique.
Chaque stagiaire réalise le suivi d’une voix sur un titre.
Ecoute collective. Analyse et commentaires du formateur.
La compression
– Les différents types de compresseurs.
– Les pistes à compresser et leurs spécificités.
– Présentation du fonctionnement d’un compresseur, de son utilisation et de son affectation sur les différents éléments rythmiques et mélodiques d’un morceau.
– Le side chain compresseur.
– Mise en pratique :
Sur un morceau, chaque stagiaire effectue la compression de différents éléments (compression des éléments de la batterie, side chain, compression de la voix…)
Ecoute collective. Analyse et commentaires du formateur.
Le limiteur
– Savoir gérer des ensembles de pistes.
– Réaliser un pré-master.
– Mise en pratique :
Sur un titre, chaque stagiaire utilise un limiteur pour gérer des ensembles de pistes.
Les panoramiques
– Le placement des instruments.
– L’autopan.

JOUR 5

La modulation
– Le filtrage (étude de l’effet autofilter Ableton).
– Le phaser (étude de l’effet phaser Ableton).
– Le chorus
– Le flanger
– Mise en pratique :
Application des notions sur l’effet autofilter, par son utilisation sur le charlet d’un morceau type.
Les effets de saturation
– La saturation et les différents types de saturation.
– Le ré-ampling et les simulateurs d’amplification.
– la piste de saturation
– Mise en pratique :
Application des notions sur la piste de saturation, par son utilisation sur un élément d’un morceau.

JOUR 6

Les phases
La phase électrique / la phase acoustique : différenciation.
– Identifier les problèmes de phase.
– Utilisation de la phase en production musicale.
– Mise en pratique :
Application des notions de la phase acoustique sur une basse.
L’effet Haas
– Présentation.
– Mise en pratique :
Application des notions sur l’effet Haas, par son utilisation sur un élément d’un morceau type.
Les effets de réverbération
Qu’apporte une reverb ?
– Les différentes reverbs et leurs utilisations.
– La reverb en auxiliaire.
– La technique de réverbération de changement de plan.
– La reverb gate.
– Mises en pratique :
Application des notions sur la reverb en auxiliaire.
Application des notions sur la réverbération de changement de plan.

JOUR 7

Le delay
– Présentation des différents types de delay.
– Présentation des différents types de delay Ableton.
– L’utilisation du delay en auxiliaire.
– L’utilisation du delay en pré ou en post.
– Mise en pratique :
Application des notions sur le delay en pré et post : mise en œuvre sur une guitare skank.
Les autres types d’effets
– L’external audio effect
– Le gate
– Le redux
– L’utility
– Mise en pratique :
Application des notions sur l’external audio effect sur un titre.

JOUR 8

Les chaînes d’effets
– Création de chaînes d’effets.
– Paramétrage d’un contrôleur midi pour leur utilisation.
– La chaîne d’effets pour la basse.
– Mises en pratique :
Application des notions sur les chaînes d’effets.
Application des notions sur la chaîne d’effets pour la basse.

JOUR 9

Les sous-groupes et leur utilisation
– La gestion des ensembles.
– La compression de sous-groupes.
– La gestion du drum rack d’Ableton.
– La réalisation du prémaster.
– Mise en pratique :
Application des notions sur les sous-groupes par leur mise en œuvre sur un enregistrement multipistes.
Le low-end
La calibration de mixage.
Réussir une session de mixage ou de remixage pour un autre artiste ou groupe
– Préparation de console numérique.
– Choix de définition / réglage de la latence.
– Question à demander au groupe.
– Contrôle qualité.
– La stratégie de mixage ou de remixage.
– Les différents types de mix.
– Les patchs de mix.
– L’utilisation d’Ableton pour un remix.

JOUR 10

Mise en situation réelle
– Chaque stagiaire, disposant de toutes les pistes d’enregistrement d’un titre en mode « flat » (pise de son), applique toutes les notions pour mixer un titre complet dans un temps imparti.
Cet exercice de mise en situation réelle permet de synthétiser les notions abordées depuis le début de stage et permettra au formateur d’évaluer les acquis des stagiaires.
– Ecoute collective. Analyse et commentaires du formateur.
Bilan du stage
– Résumé des notions du stage.
– Bilan pédagogique.
– Conseils et ressources.


SUPPORTS DE TRAVAIL

– Enregistrements multipistes de différents artistes et groupes évoluant au sein de différents genres musicaux (Pop, Rock, Hip Hop, Dub, Reggae…).


TECHNIQUES PÉDAGOGIQUES

– Exposés / cours théoriques
– Exercices
Des exercices de mise en pratique sont systématiquement proposés à l’issue de la présentation théorique des notions abordées.
– Mise en situation réelle
Celle-ci, réalisée lors du jour 10, permet notamment une confrontation aux contraintes de rapidité et d’efficacité.
– Entretien avec des professionnels
Des échanges sont menés régulièrement avec le formateur, professionnel expérimenté en activité.
– Débat, discussion
A l’issue de l’écoute des travaux réalisés par les stagiaires

L’effectif maximum de la formation (4 participants) permet d’assurer un suivi individuel et personnalisé de chacun. Il permet des échanges approfondis entre les participants et le formateur et il contribue à la création d’une dynamique de groupe.


ÉVALUATION

L’évaluation est continue tout au long de la formation, notamment lors des exercices de mise en pratique.
Évaluation de fin de stage
Elle s’effectue lors du jour 10, au cours de la mise en situation réelle.
Le formateur évalue l’acquisition des objectifs pour chaque stagiaire à l’aide d’une grille d’évaluation dont les critères ont été déterminés en amont par le formateur et le responsable pédagogique.
– Des bilans et synthèses personnalisés sont effectués par le formateur.
– En fin de stage, chaque stagiaire ayant suivi l’intégralité de la formation se verra remettre une attestation de suivi de stage.

Moyens techniques

– Une station par stagiaire comprenant :
+ 1 Mac équipé Ableton Live 10
+ 1 carte son
+ 1 micro
+ 1 contrôleur midi (clavier de type Novation)
+ 1 casque audio
– Vidéoprojecteur + écran
– Système de diffusion audio pour l’écoute des travaux