La Voix-Off

En bref

PROFIL PROFESSIONNEL DES STAGIAIRES

Comédiens, chanteurs, danseurs, musiciens et tous autres artistes, journalistes, documentaristes désireux d’acquérir ou de développer des compétences dans le domaine de la voix off.

PRÉREQUIS

Connaissance des fondamentaux de la lecture à voix haute (souffle, articulation…) acquise grâce à :
– Formation initiale de comédien ou de chanteur,
ou
– Une/ Des expériences du travail de la voix sur scène, en radio ou au micro.

OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES

– Développer sa personnalité et ses possibilités vocales.

– Identifier l’environnement technique d’un studio professionnel
– Acquérir les fondamentaux techniques spécifiques de différentes disciplines de la voix-off : voice-over, publicité, narration / commentaire, audio-description, audioguide.
– Adopter le bon comportement en studio en développant les relations adéquates avec les différents protagonistes du studio : ingénieur du son, réalisateur, directeur artistique et client commanditaire.

INTERVENANTS

Dany Benedito – Comédienne, comédienne voix

EN QUELQUES MOTS…

Tout artiste désireux d’exploiter sa voix et d’élargir ses compétences professionnelles au domaine de la voix off et de ses différentes « disciplines », devra faire face en studio à des contraintes de rapidité et d’efficacité… Contraintes qu’il lui sera difficile de satisfaire s’il ne possède pas une bonne connaissance et une bonne maîtrise des trois piliers sur lesquels il est nécessaire de s’appuyer :
– Son propre outil de travail que représente sa voix et ses possibilités.
– L’environnement technique du studio dans lequel il évolue.
– Le champ de la voix off dans lequel le texte qu’il doit enregistrer s’inscrit, nécessitant une approche spécifique selon qu’il s’agit de publicité, de narration / commentaire, de voice-over, d’audiodescription, etc.

La formation « La voix off », mise en place par Les Escales Buissonnières en partenariat avec le studio Miroslav Pilon, acteur majeur de la post-production en région Auvergne Rhône-Alpes, propose aux stagiaires d’acquérir les compétences nécessaires pour devenir « opérationnels » en séance d’enregistrement, en leur permettant de se familiariser à différentes techniques de la voix off (techniques pour la publicité, la narration, le voice-over, etc.).
Axée sur une pratique intensive, elle s’attachera également à développer la personnalité et les possibilités vocales des participants.
Elle veillera enfin à favoriser la familiarisation de ces derniers avec l’environnement technique du studio professionnel, et les sensibilisera aux codes et comportements attendus d’un comédien voix off, notamment dans ses relations avec les différents protagonistes d’une séance d’enregistrement (ingénieur du son, réalisateur, directeur artistique, client commanditaire).
En fin de formation, les stagiaires pourront appréhender les contraintes de rapidité et d’efficacité grâce à une mise en situation réelle :  chaque stagiaire sera placé en situation réelle de séance d’enregistrement en présence d’un client commanditaire. A cet effet, un responsable d’agence de communication ou de publicité invité pour l’occasion jouera son propre rôle.


ACCESSIBILITÉ

Une étude de chaque situation est effectuée par notre référent handicap (Voir page Présentation) pour mettre en place des solutions adaptées


Déroulement (résumé)

JOUR 1

– L’environnement technique du studio professionnel
– Appréhension du micro
– La voice-over

JOUR 2

– Travail technique
– La voice-over – suite
– La narration documentaire

JOUR 3

– Travail technique
– La narration documentaire – suite

JOUR 4

– Travail technique
– L’audiodescription

JOUR 5

– Travail technique
– La publicité

JOUR 6

– Travail technique
– La publicité – suite

JOUR 7

– Travail technique
– Entraînement à la mise en situation réelle
– Mise en situation réelle

Formateurs
  • Dany Benedito

    Comédienne, comédienne voix

    Dany Benedito est depuis plus de vingt ans une comédienne voix parmi les plus recherchées de la profession. Son talent et sa polyvalence derrière le micro en font une des rares professionnelles à l’aise dans toutes les disciplines de la voix off. Elle travaille aussi bien pour la publicité (plusieurs centaines de spots radios et télés diffusés sur les principales radios nationales et les chaînes hertziennes), le documentaire et le film institutionnel (une cinquantaine de projets dont le multiprimé « Du bébé au baiser » de Thierry Berrod - diffusé sur Arte et France 3) que pour le voice-over, le e-learning, le doublage et la post-synchronisation.

    Afficher la suite

    Elle collabore ainsi régulièrement avec les plus importantes agences de publicité et de communication à Paris, Lyon, Genève, Bâle ou Lugano (Euro RSCG, Havas Worldwide, Saatchi et Saatchi, Pulp Alibi, Hémisphère, Digiplay studio, Tam Tam, Prelight, Basel City Studio…) ainsi qu’avec les principaux studios d’enregistrement et sociétés de production de Rhône-Alpes et de Suisse.
Programme détaillé

TÉLÉCHARGER LE PROGRAMME DÉTAILLÉ (+TARIF)

PROGRAMME DÉTAILLÉ

JOUR  1

Présentation
– Présentation du programme du stage et de ses intervenants
– Présentation des stagiaires.
Travail technique
Echauffement de la voix.
Travail sur la maîtrise de la colonne d’air.
L’environnement technique du studio professionnel
Les techniques de l’enregistrement / Réglage des niveaux/ Travail avec le casque / Le fonctionnement des logiciels d’enregistrement / Les effets sonores.
Définition des termes techniques utilisés.
Appréhension du micro
Découverte et placements devant le micro. Repérer, prendre conscience et jouer avec les particularités naturelles de sa voix.
Chaque stagiaire interprète un texte devant un micro, réécoute et donne ses impressions. Analyse et commentaires des formateurs.
La voice-over
Ecoute et analyse d’enregistrements réalisés par des professionnels.
Travail sur la voice-over avec ou sans time code. Essais. Enregistrements. Ecoute / visionnage en groupe et analyse critique par les formateurs des enregistrements effectués.

JOUR  2

Travail technique
Echauffement de la voix.
Travail sur la diction et l’élocution.
Travail sur les appuis, le débit, la modulation de la voix, le rythme.
La voice-over – suite
Travail sur la voice-over avec ou sans time code. Essais. Enregistrements. Ecoute et analyse critique par les formateurs.
La narration documentaire
Ecoute et analyse d’enregistrements réalisés par des professionnels.
Travail sur le documentaire avec ou sans time code. Travail du texte et du rythme. Travail sur la clarté. Le sourire.
Essais. Enregistrements. Ecoute et analyse critique par les formateurs.

JOUR  3

Travail technique
Echauffement de la voix.
Travail sur l’endurance. Acquérir la faculté de se servir longtemps de sa voix, d’en être maître.
La narration documentaire – suite
Nouveau travail sur le documentaire avec ou sans time code, les supports choisis proposant une progression en difficulté par rapport aux exercices effectués la veille.
Adaptation du timbre de la voix en fonction du genre de documentaire. Travail du texte et du rythme.
Essais. Enregistrements. Ecoute et analyse critique par les formateurs.

JOUR  4

Travail technique
Echauffement de la voix.
L’audiodescription
Ecoute et analyse d’enregistrements réalisés par des professionnels.
Les enjeux et les techniques spécifiques de l’audiodescription.
Essais. Enregistrements. Ecoute et analyse critique par les formateurs.

JOUR  5

Travail technique
Echauffement de la voix.
La publicité
Ecoute et analyse d’enregistrements réalisés par des professionnels.
Trouver la bonne musique de la voix. 
Essais. Enregistrements. Ecoute et analyse critique par les formateurs.

JOUR  6

Travail technique
Echauffement de la voix.
La publicité – suite
Nouveau travail sur la publicité avec des supports différents intégrant une progression en difficulté proposée par rapport aux exercices effectués la veille.
Travail sur la vitesse d’exécution. La mise en valeur des mots clés. Adapter sa voix au produit présenté.
Essais. Enregistrements. Ecoute et analyse critique par les formateurs.

JOUR  7

Travail technique
Echauffement de la voix.
Entraînement à la mise en situation réelle
Chaque stagiaire effectue un enregistrement en intégrant des contraintes d’efficacité (nombre de prises limité).
Ecoute des enregistrements, analyse critique par les formateurs. Comparaison avec des enregistrements réalisés en début de stage.
Mise en situation réelle.
Appréhension des contraintes de rapidité, d’efficacité ainsi que de la gestion du stress par une mise en situation réelle :
chaque stagiaire est placé en situation de séance d’enregistrement et doit enregistrer un texte sous la direction d’un directeur artistique (formateur) et d’un client commanditaire (un directeur d’agence de publicité ou de communication invité pour l’occasion à venir jouer son propre rôle).
Ecoute des enregistrements réalisés. Analyse et commentaires des formateurs.


SUPPORTS DE TRAVAIL

Enregistrements audio et video : films documentaires, publicités, films avec bandes rythmo (pour l’audiodescription), reportages et films corporate (pour la voice-over).


TECHNIQUES PÉDAGOGIQUES

– Exercices
Exercices progressifs individualisés et en groupe sur le travail de la voix.
– Entraînement.
Chaque stagiaire développe ses aptitudes de comédien-voix grâce à un entraînement intensif (chaque stagiaire effectue de nombreux « passages micro » tout au long de la formation).
– Mise en situation réelle.
Via la séance d’enregistrement du jour 7 ; elle permettra notamment une confrontation aux contraintes de rapidité et d’efficacité.
– Visionnage de films.
Lors de l’écoute des enregistrements réalisés par des professionnels, effectuée pour chaque domaine de la voix off étudié.
– Entretien avec des professionnels.
Des échanges sont menés régulièrement avec les formateurs, tous des professionnels expérimentés en activité, sur le métier de comédien voix et sur les attentes de la profession.
– Débat, discussion.
Suite à l’écoute et l’analyse critique des formateurs effectuées à l’issue des essais et enregistrements.


ÉVALUATION

L’évaluation est continue tout au long de la formation, notamment lors des « passages micro » de chaque stagiaire.
Evaluation en fin de stage :
L’évaluation des acquis s’effectue lors de la mise en situation réelle (jour 7).
Les formateurs évaluent l’acquisition des objectifs pour chaque stagiaire à l’aide d’une grille d’évaluation dont les critères ont été déterminés en amont par les formateurs et le responsable pédagogique.
– Des bilans et synthèses personnalisés sont effectués par les formateurs.
– En fin de stage, chaque stagiaire ayant suivi l’intégralité de la formation se verra remettre une attestation de suivi de stage.

Moyens techniques

– Studio et cabine équipés.
– Micros Neumann U87AI et AKG C414
– Console D-Comand 24 Fader.
– Pro Tools HDX.
– Préampli Gain Station FPL.
– Ecoutes BlueSky Pro Desk.