Produire un documentaire pour la télévision

Stage conventionné
en accès collectif
AFDAS

Formation ouverte pour 12 stagiaires

5 jours, 35 heures

Profil professionnel des stagiaires

Professionnels (producteurs, réalisateurs, auteurs, JRI, chargés de développement, assistants et chargés de production documentaristes) développant ou souhaitant développer des projets de film documentaire pour la télévision.

Prérequis :Connaitre les fondamentaux de la production audiovisuelle

Objectifs Pédagogiques

  • Comprendre l’environnement professionnel du producteur de documentaire pour la télévision.
  • Savoir établir une stratégie de développement d’un film documentaire
  • Savoir établir un budget et un plan de financement
  • Maitriser les fondamentaux de production (choix des équipes, devis estimatif, calendrier de production)
  • Comprendre les attentes et les exigences des différents types de diffuseur (diffuseur du service public, chaîne payante, diffuseur local).
  • Connaitre les types d’aides à solliciter (au niveau européen, national et régional)
  • Comprendre les mécanismes de financement et de collaboration à l’international
  • Savoir diffuser un film à l’international

Pour mener à bien le développement de ses projets, un producteur de documentaire pour la télévision va devoir être en mesure de répondre à un certain nombre de questions fondamentales : Comment établir un budget et un plan de financement ?
Quels types d’aide solliciter (au niveau européen, national et régional) ?
Comment trouver un juste équilibre entre considérations artistiques et économique ?
Comment et où identifier les partenaires potentiels au niveau international ?
Comment élaborer un dossier de demande de soutien?
Quels sont les besoins des chaines ?
Etc…

Or, disposant de peu d’expérience et de réseau et n’ayant qu’une vision très partielle de l’ « écosystème » de la production (producteurs/financeurs/diffuseurs) et de son fonctionnement, un nouveau/jeune producteur va souvent se retrouver relativement désarmé face à ces enjeux.

Mise en place sur la base de ce constat, la formation « Produire un documentaire pour la télévision » propose d’apporter à ses participants les ressources et connaissances nécessaires pour répondre de façon satisfaisante aux questions évoquées plus haut et, plus généralement, pour savoir comment présenter, financer, produire et faire diffuser un documentaire pour la télévision.
En faisant intervenir de façon coordonnée les principaux acteurs de la production audiovisuelle (producteurs, financeurs, diffuseurs), elle permettra  aux stagiaires d’appréhender dans sa globalité le travail de production et de diffusion (développement, financement, production, relation avec les diffuseurs).
Envisageant aussi bien les aspects artistiques qu’économiques, elle se proposera de mettre en lumière l’ensemble des spécificités de la production et de la diffusion de documentaire pour la télévision,  ainsi que de dresser un état des lieux de la production documentaire actuelle.
Au-delà de l’acquisition de compétences, cette formation pourra  également permettre la mise en réseau de professionnels et la concrétisation de projets en cours de développement.

La direction pédagogique de la formation a été confiée à Valérie Legrain-Doussau, consultante en montage juridique et financier de films, formatrice et intervenante dans des écoles de cinéma (CinéFabrique) et universités (Lyon 2, Lyon III, Toulouse).


Formateurs

Karen Michael

Aujourd’hui Directrice Adjointe de l’unité Société & Culture à Arte France, Karen Michael a, au sein de la chaîne depuis sa création, assuré le poste de Chargée de Programmes dans les unités Soirées Thématiques, Actualités et Géopolitique, puis Culture. Elle est maintenant principalement en charge des Magazines, comme « 28’ », et des Documentaires Culturels, Société et Grands Formats.

Qualités : Directrice Adjointe de l'Unité Société & Culture, ARTE

Isabella Pisani

Diplômée de l’université Paris III en science de l’information et de la communication, son parcours professionnel est assez hétéroclite puisqu’elle commence sa carrière  au sein d’une radio libre en Italie en tant qu’animatrice avant d’intégrer le musée de la Science à Londres au service marketing. De retour en France elle travaille au sein de la société de production Eléphant & Cie pour rejoindre ensuite LCP.

Présente dès la création de la chaîne, elle se consacre tout d’abord à la programmation et à l’édition. Elle contribue depuis 2005 au développement d’une politique documentaire ambitieuse renforcée depuis la rentrée de septembre 2015 par la diffusion tous les soirs en prime time d’un documentaire suivi d’un débat en présence du réalisateur dans l’émission Droit de Suite. Elle a aussi développé une case consacrée à la fiction cinéma et au documentaire long format dans l’émission Grand Ecran.

Membre titulaire des commissions TV de la PROCIREP  2009-2013, ECLA de la région Aquitaine 2012-2014, PICTANOVO de la région Hauts -de-France depuis 2017 et du CNC Image de la Diversité depuis 2016.

Qualités : Responsable de l’unité Documentaire et des acquisitions, LCP- Assemblée Nationale

Arnaud Clavelin

Après 10 années d’expérience en direction de production ou en développement de projets de documentaires et de programmes musicaux, Arnaud Clavelin prend en 2016 la direction de la société Les Films De La Découverte en tant que producteur et co-gérant. Il développe ainsi les premières webséries d’animation produite par la société en coproduction étroite avec le studio lyonnais Big Company, des documentaires pour la télévision et des œuvres audiovisuelles de recréation musicale.

Qualités : Producteur (les films de la Découverte)

Julia Hammett-Jamart

Dr Julia Hammett-Jamart PhD est une productrice australienne et co-fondatrice de Coproduction Research Network (CoRN). 

Son parcours professionnel touche à trois grands axes de l’industrie audiovisuelle et cinématographique : la production, la politique de soutien, et la recherche – notamment dans le contexte européen.

Elle a produit et réalisé des films de fiction et des documentaires, notamment pour la chaine publique australienne SBS Television. De 2004 à 2008 elle faisait partie du comité de direction de l’Australian Film Commission (Screen Australia).

Depuis son installation en France, elle a travaillé comme experte pour l’Observatoire Européen de l’Audiovisuel, et chercheur/conférencier invité auprès des institutions européennes (Université Paris III, University of London, University of Copenhagen, l’Institut National d’Histoire de l’Art, l’Université de Nantes), ainsi que dans des ateliers de production, tel que Produire au Sud.

Qualités : Réalisatrice, productrice

Olivier Attebi

Passionné par les enjeux du numérique dans les médias, Olivier Attebi intègre en 1999 le laboratoire Médias & Identités, dans le cadre d’un programme de recherche ANRT, afin de travailler sur les services audiovisuels pour l’Internet haut débit. Il débute sa carrière professionnelle dans les médias en produisant des émissions pour la radio et la banque de programmes par satellite EPRA avant de prendre en charge le développement de la chaîne CTV en 2000, pour accompagner le passage au numérique. En 2004 il conçoit le réseau ÉTIC (Échanges TV Internationaux et Coproductions) puis fonde la société de productions audiovisuelles Urbavista. En 2006, il crée la chaîne Lyon TV et la société Avenir TV, éditrice du canal LCW (La Chaîne du Web). En 2009, il développe CUD TV à l’Université canadienne de Dubaï puis le projet DIWAN TV pour le groupe EMIVEST. En 2010, il rejoint FIDUCIAL MEDIAS pour diriger l’activité audiovisuelle. Olivier Attebi enseigne comme professeur associé au sein de l’Université Lyon 2 où il encadre le cursus en production audiovisuelle dans le département des Arts de la Scène, de l’Image et de l’Ecran.

Qualités : Directeur de Lyon Capitale TV

Clara Vuillermoz

Après une année d’étude en Afrique du Sud, diplômée de l’Institut d’Etudes Politiques de Lyon, titulaire d’une licence de cinéma à l’Université Lumière Lyon 2 et d’un DESS réalisation et production de documentaire à l’Université Marc Bloch de Strasbourg,  Clara Vuillermoz effectue plusieurs missions dans la production audiovisuelle comme chargée de développement puis comme productrice : Roche productions (Paris), cocottesminute productions – prix du meilleur producteur français procirep 2014).

Diplômée de la formation de production européenne EURODOC en 2014, elle rejoint ensuite la société nantaise les films du balibari comme productrice. En 2017 et en 2018, leur travail a été salué par une nomination au Prix du meilleur producteur TV Français de la Procirep.

Qualités : Productrice (Les films du balibari)

Patricia Limoge

Depuis mars 2018, elle est en charge de l’animation de la filière professionnelle du documentaire de création auprès des auteurs-réalisateurs, des producteurs et des festivals de cinéma de documentaire.

Elle est chargée de la mise en œuvre du Fonds d’Aide à la Création Cinéma, Audiovisuel et nouveaux Médias (FACCAM) pour le documentaire. Pour cela, elle s’appuie notamment sur un comité d’experts en charge d’examiner les projets déposés par les sociétés de production. Le FACCAM peut être mobilisé pour des documentaires et des projets en nouveaux-médias à dominante documentaire, en phase de développement et de production.

Le FACCAM intervient également auprès des auteurs-réalisateurs via des résidences mis en œuvre par Ardèche Images.

Qualités : Chargée de mission, Direction de la Culture et du Patrimoine Service des industries culturelles, Région Auvergne-Rhône-Alpes

Estelle Pommereau

Elle a rejoint le CNC en avril 2013 et elle est en charge depuis cette date du dispositif du crédit d’impôt audiovisuel.

Elle a auparavant travaillé à ARTE -comme attachée de presse-, puis à TF1 -comme assistante de production à l’Unité Jeunesse-, avant de devenir Responsable des acquisitions de la filiale de distribution audiovisuelle du Groupe Lagardère (Lagardère Studio Distribution, Ex Europe Images International).

Qualités : Chargée de mission Crédit d’impôt audiovisuel - Direction de l’Audiovisuel et de la Création numérique, CNC

Anne d’Autume

Anne d’Autume est chef du service du soutien au documentaire au sein de la Direction de l’audiovisuel et de la création numérique du CNC depuis avril 2017. Elle a débuté son parcours professionnel en travaillant quatre ans dans la production audiovisuelle en tant que chargée de production et chargée de développement éditorial. Elle intègre la Direction de l’audiovisuel et de la création numérique au CNC en 2014, d’abord à l’accueil des projets et à la commission sélective puis comme chargée de mission documentaire.

Qualités : Chef de service du soutien au documentaire, CNC

Barthélémy Fougea

De « Sur le chemin de l’école » au « Sacre de l’Homme », en passant par « L’Odyssée de l’espèce » et « Hanuman », Barthélémy Fougea a produit pendant 25 ans une trentaine de films documentaires haut de gamme pour la télévision et le cinéma, qui ont réuni des millions de spectateurs à travers le monde entier.

Winds, sa société se positionne sur des sujets internationaux ayant trait à la découverte, l’aventure humaine, le voyage et la nature à travers les deux prismes que sont la science et la culture. Winds développe tous ses nouveaux projets dans une optique transmédia.

Qualités : Producteur (Winds)


Programme

JOUR 1Développement - Financement – Production

Intervenant : Barthélémy Fougea, producteur (Winds)

 

La stratégie de développement d'un documentaire

 

Le financement du développement

 

Etablir un dossier de production

 

Relation avec les diffuseurs / quelles lignes éditoriales ? / les conventions de développement



JOUR 2Les diffuseurs – Panorama et enjeux
Intervenant(e)s :

    - Karen Michael, Directrice Adjointe de l'Unité Société et Culture, ARTE France
    - Isabella Pisani, responsable de l'Unité documentaire et des acquisitions - LCP Assemblée Nationale
    - Olivier Attebi, directeur - Lyon Capitale TV

 

Diffuseur du service public : ARTE (3h)

  • La politique d’Arte- le travail avec les producteurs et les réalisateurs
  • Panorama de la diversité des documentaires diffusés
  • Contrainte et choix éditoriaux
  •  

    LCP - Assemblée Nationale (2h)

  • Les documentaires sur la chaîne
  • Singularité des offres de la chaîne
  • Spécificité et originalité des projets retenus
  •  

    Diffuseur local : Lyon Capitale TV (2 h)

  • Les apports de production possibles par un diffuseur local (apport en industrie proposé par Lyon Capitale TV)
  • Le rôle de Lyon Capitale TV dans la coproduction de documentaires « difficiles ou à petits budgets à l’international" avec l’exemple de Docmonde.


  • JOUR 3 -  Le CNC / Le fonds d’aide à la création cinéma, audiovisuel et nouveaux-médias (FACCAM) de la RégionAuvergne-Rhône-Alpes et le soutien à la filière documentaire
    Intervenantes :

      - Anne d’Autume ou collaborateur(rice), CNC (FSA)
      - Estelle Pommereau, CNC (crédit d’impôt audiovisuel)
      - Patricia Limoge, Région Auvergne- Rhône Alpes

     

    Le CNC (5h)

  • Le fonds de soutien documentaire (FSA) (3h)
    • - Fonctionnement du FSA
      - Les différentes aides accessibles
      - Conditions d’obtention et modalités d’attribution des aides.
      - Fonctionnement des commissions.

     
  • Le crédit d’impôt audiovisuel (2h)
    • - Dispositif - fonctionnement
      - Cas pratiques

     

    La Région Auvergne-Rhône-Alpes (2h)
    Présentation du Fonds d’aide à la création cinéma, audiovisuel et nouveaux-médias (FACCAM) de la Région et soutien à la filière documentaire



    JOUR 4 – Fondamentaux de production / Financement et collaboration à l’international
    Intervenants :

      - Arnaud Clavelin,Les Films de la Découverte(les fondamentaux de la production)
      - Julia Hammett-Jamart, Coproduction Research Network (financement et collaboration à l’international)

     

    Fondamentaux de production (3,5h)

  • Du plan de travail au devis de production, comment estimer le coût d’un film documentaire ?
  • Les différentes sections d’un devis de production, d’un plan de financement et de comptes définitifs
  • Recrutement des équipes et types de contrats de travail possibles
  • Planification de production et de post-production
  •  

    Financement et collaboration à l’international (3,5h)

  • Financement
    • - La coproduction internationale et l’accès aux fonds publics (nationaux et régionaux) dans d’autres pays européens
      - Eurimages : soutien à la coproduction européenne
      - Les fonds privés (Fondations, Instituts, Mécénat) et autres ressources

  • Formations
    • - Les « incubateurs » dédiés ou ouverts aux documentaires
      - Les ateliers et marchés de coproduction liés aux festivals - Autres formations

  • Réseaux Professionnels
    • - Les festivals
      - Les organismes professionnels



    JOUR 5 - L’international – La diffusion

    Intervenante : Clara Vuillermoz, productrice (Les films du balibari)

     

    La recherche de partenaires à l’international / les coproductions

     

    Les projets au potentiel international
    Etude de cas pratique : « L’arbre sans fruit » de Aicha Macky (une cinquantaine de prix, une centaine de sélections en festivals et des ventes internationales en TV dont NHK, ORF, Deutsche Welle etc.) / coproduction avec Maggia Image (Niger)

     

    Comment accompagner et faire connaître son documentaire ?

     

    Quels festivals et marchés du film ?

     

    Comment rencontrer les producteurs et diffuseurs étrangers ?

     

    Evaluation/ Bilan de la formation

    Méthode Pédagogique

    Techniques pédagogiques :

    • Exposé
    • Etudes de cas pratiques
    • Entretien avec des professionnels
    • Des échanges sont menés régulièrement avec les formateurs, tous des professionnels expérimentés en activité, sur le métier de producteur de documentaire et sur les attentes de la profession.

    • Débat / Discussion

    Supports :

    •  Supports de cours préparés par chaque intervenant
    • Films documentaires et extraits de films documentaires

    Evaluation :

    En fin de formation, un bilan d'évaluation est effectué à l'aide d'un QCM. Un débriefing oral permettant de s'assurer de la validation des objectifs pédagogiques et de leur mise en œuvre a également lieu.

    Moyens techniques

    • 1 grande salle de travail avec connection internet
    • 1 vidéo projecteur + écran large pour les visionnages d’extraits de films documentaires servant dexemples et/ou de sujets d’études
    • 1 système de diffusion sonore

    Centre de préférences de confidentialité

      Analytics

      Google Analytics est un outil Google d'analyse d'audience Internet permettant aux propriétaires de sites Web et d'applications de mieux comprendre le comportement de leurs utilisateurs. Cet outil peut utiliser des cookies pour collecter des informations et générer des rapports sur les statistiques d'utilisation d'un site Web sans que les utilisateurs individuels soient identifiés personnellement par Google. Le cookie "_ga" est celui qui est le plus utilisé par Google Analytics.

      _ga, _gid, _gat

      Accéder au haut de page