Le montage avec Final Cut Pro X

Stage conventionné
en accès collectif
AFDAS

Formation ouverte pour 4 stagiaires

10 jours, 70 heures

Profil professionnel des stagiaires

Professionnels de l'audiovisuel et du cinéma désirant acquérir l'autonomie nécessaire pour monter seuls un projet audiovisuel.

 

Prérequis :

  • Connaissance des fondamentaux de la grammaire cinématographique
  • Bonne connaissance de l’environnement informatique Apple.

Objectifs Pédagogiques

  • Maîtriser le logiciel Final Cut Pro X dans son ensemble

  • Maîtriser les différentes étapes du montage et de sa finalisation (titrage/habillage, étalonnage, mixage son, sorties/exports…)

  • Acquérir l’autonomie nécessaire pour monter seul un projet audiovisuel

”Apprendre le montage, c’est un peu comme apprendre la danse : on peut apprendre les pas mais ce qui fera un bon danseur, c’est son sens du rythme et beaucoup de pratique.”

Walter Murch, monteur oscarisé pour son travail sur “Apocalypse Now” et “Le Patient anglais”

La formation “Le montage avec Final Cut Pro X” s’adresse à tous les professionnels de l’audiovisuel souhaitant acquérir l’autonomie nécessaire pour monter seuls un projet.

Elle s’attachera à leur transmettre toutes les connaissances nécessaires pour maîtriser le logiciel Final Cut Pro X et les différentes étapes du montage en accordant une part importante à la pratique.

Elle leur proposera ainsi systématiquement des exercices de mise en application des notions présentées par le formateur, en utilisant des supports provenant de projets professionnels (rushs de programmes déjà réalisés).

Elle s’attachera également à les sensibiliser à une approche qualitative du montage, à les éveiller à ce fameux “sens du rythme” évoqué par Walter Murch, notamment grâce au visionnage analytique de films-références et des travaux réalisés tout au long de la formation.

La première semaine permettra aux stagiaires de se familiariser avec toutes les étapes basiques du montage (imports, dérushage, tri et classement des prises, fonctions basiques de montage, sorties) en leur donnant la possibilité de mettre en oeuvre et de valider toutes ces opérations grâce à un travail sur des séquences de film de fiction.

La deuxième semaine viendra étoffer leurs connaissances en abordant les fonctions plus complexes du logiciel et des notions de montage plus avancées. A cette occasion, les stagiaires effectueront les exercices de mise en pratique sur de nouveaux supports issus de genres différents (documentaire, clip musical, ITV).

En fin de semaine, une mise en situation réelle (montage complet et en autonomie d’une news de type info dans un temps imparti) viendra effectuer la synthèse de toutes les notions vues lors du stage et permettra aux stagiaires de revoir celles-ci en se confrontant à des contraintes de rapidité et d’efficacité. Elle permettra également au formateur d’évaluer leurs acquis.


Formateurs

Guillaume Dorson

Le parcours riche et varié de Guillaume Dorson l’a amené à assurer depuis plus de vingt ans plusieurs fonctions au sein de la postproduction audiovisuelle : directeur de postproduction mais également monteur, étalonneur ou responsable du compositing. Ayant acquis la maîtrise de nombreux outils et logiciels (Final Cut Pro X, Avid Media Composer, After Effects, Apple Motion, , Da Vinci Resolve, etc…), il a collaboré à plusieurs dizaines de projets audiovisuels pour la fiction (courts et longs-métrages) ou le documentaire.

Il est par ailleurs un formateur confirmé, possédant notamment le titre d’Apple Trainer Final Cut Pro X.

Guillaume Dorson est également producteur et président de l’Institut du Court-Métrage Rhône Alpes (association soutenue par le CNC et oeuvrant pour le développement de la filière cinema et court-métrage en region).


Programme

SEMAINE 1

 

JOUR 1

  • Présentation du formateur

  • Présentation des stagiaires

  • Présentation du programme pédagogique    

  • Panorama de la chaîne de postproduction audiovisuelle : les différents métiers (étalonneur, bruiteur, mixeur, monteur son, etc…), les différentes techniques et logiciels utilisés. La place du montage dans cette chaîne de postproduction.

  • Philosophie de FCP X et environnement logiciel                    

  • Présentation de l’interface  

  • Logique de travail : bibliothèque, évènements, projets…

  • L’import de medias au format natif. Étude des améliorations automatiques audio et vidéo à l'import. 
      

  • Exercice pratique : les stagiaires réalisent des premiers imports de medias et effectuent une manipulation basique des clips.

 

JOUR 2

Note : Une séquence de film de fiction déjà tournée servira de support pédagogique pour les jours 2 à 5. Tous ses éléments de tournage afférents - rushs, mais aussi scenario et rapport de script - seront mis à la disposition des stagiaires et utilisés comme matériau de travail pour les exercices de mise en pratique des notions étudiées.

  • Le scénario, premier contact du monteur avec le film; savoir lire et interpréter un scénario : personnage pivot, rythme, etc…

  • Le rapport de script

  • La synchronisation du son et de l’image de chaque prise

  • Le dérushage : estimer la qualité des prises de vue, annoter et classer.                    

  • Exercice de mise en pratique : chaque stagiaire synchronise le son et l’image des prises de la séquence de fiction puis effectue un dérushage à l’aide du rapport de script et du scenario.

 

JOUR 3

  • La timeline magnétique

  • Les outils de montage basiques : Les différents modes de montage (insertion, connexion, écrasement). Montage à trois points

  • L’”ours” : sa fonction, comment le réaliser.

  • Exercice de mise en pratique : sous la direction du formateur, chaque stagiaire réalise un “ours” de la sequence de fiction en utilisant les outils de montage basiques présentés plus avant.

  • Visionnage en groupe des “ours” realisés dans le cadre de l’exercice de mise en pratique. Analyse et commentaires du formateur.

 

JOUR 4

  • Les différents types de raccords.                                

  • Visionnage d’extraits de films references et de leurs techniques de montage. Analyse et commentaires par le formateur.    

  • Premières fonctions de montage avancées de FCP X. Préférences du logiciel / 
Raccourcis clavier. Utilisation des outils Trim, sélection de plage, position
. Editeur de précision

  • Exercice de mise en pratique : chaque stagiaire utilise les fonctions avancées de montage vues précédemment pour réaliser un montage de la séquence de fiction.

  • Visionnage en groupe des montages realisés. Analyse et commentaires du formateur.

 

JOUR 5

  • Présentation des outils spécifiques de gestion du son dans Final Cut Pro X

  • Canaux, mono stéréo, dual Mono, surround

  • Réglages des niveaux, Fade In / Fade Out

  • Les fonctionnalités d'amélioration (Egalisation, suppression du bruit de fond

  • Ajout de filtres sonores

  • Exercice de mise en pratique : chaque stagiaire utilise les outils présentés précédemment pour effectuer le mixage et le montage du son de la séquence de fiction montée la veille.

  • Présentation d’outils de correction simple de colorimétrie. Etalonnage primaire, balance des blancs, le gamma

  • Exports : masters numériques SDH&HD

  • Exercice de mise en pratique : chaque stagiaire effectue l’étalonnage primaire de la séquence de fiction qu’il a montée et mixée puis effectue une sortie master de celle-ci.

 

 

SEMAINE 2

Note : des images ayant servi à la réalisation de différents types de programmes (documentaire, clip musical, news de type info) seront fournies par le formateur et utilisées comme supports pédagogiques dans les parties mise en pratique des jours 6 à 9.

 

JOUR 6

  • Etude des différents supports d’images, analogiques et numériques (Cassettes / bandes DV ou HDV, cartes mémoire SD, P2 ou Compact Flash, etc…). Etude des différents formats. Leur import sous Final Cut Pro X.

  • Exercice de mise en pratique : Des images aux origines (images d’archives, images tournées avec différents types d’appareils) et donc aux formats différents ayant servi à réaliser un documentaire sont fournies par le formateur. Chaque stagiaire importe ces éléments “hétérogènes”.

  • Scénario secondaire et plans composés dans Final Cut Pro X.

  • Exercice de mise en pratique : chaque stagiaire monte la séquence de documentaire à partir des éléments importés lors de l’exercice précédent, en utilisant les dernières notions abordées (scenario secondaire et plans composés).

  • Visionnage en groupe. Analyse et commentaires du formateur.

 

JOUR 7

  • Outils de titrage de FCP X.

  • Création d’un générique graphique.

  • Les effets et les modes de fusion

  • Création d’un générique déroulant.

  • Exercice de mise en pratique : chaque stagiaire réalise l’habillage de la séquence de documentaire montée le jour précédent

 

JOUR 8

  • Montage musical : utilisation des marqueurs.  

  • Fonctions avancées de montage, remplacement de plans, montage « par les pieds ».                              

  • Fonction « Audition ».

  • Le montage multicaméras

  • Effets d’accélération et de ralenti.                                  

  • Effets de transition.          

  • Utilisation de la couche Alpha.

  • Exercice de mise en pratique : chaque stagiaire travaille sur le montage d’un clip musical tourné en multicaméras, en utilisant les dernières notions abordées tout au long de la journée.

  • Visionnage en groupe. Analyse et commentaires du formateur.

 

JOUR 9

  • Etalonnage : Etalonnage secondaire avec masque et sélecteur de couleur/baguette magique, Balance automatique des couleur, Correspondance automatique des couleurs entre deux plans.

  • Outils de contrôle (Oscilloscope, vectorscope)                              

  • Finitions du montage et sorties multiples. Sorties multimedia (web, smartphone, tablettes, etc…)

  • Interopérabilité avec le logiciel Motion                          

  • Exports avancés :

+ Les rôles : exports de sous mix

+ Exports XML : sauvegardes et échanges avec d’autres logiciels pour les travaux de postproduction (étalonnage, mixage)

+ Exports personnalisés avec Compressor

  • Création de DVD et BluRay.

 

JOUR 10

  • Mise en situation réelle : chaque stagiaire devra monter dans un temps imparti une news de type info à partir d’images fournies (import des images, montage, titrage-habillage, sortie).

Cet exercice de mise en situation réelle qui se veut également comme un exercice permettant de synthétiser les notions abordées depuis le début de stage permettra au formateur d’évaluer les acquis des stagiaires,

  • Visionnage en groupe. Analyse et commentaires du formateur.

  • Résumé des notions du stage.                                

  • Conseils et ressources.

  • Bilan pédagogique.

 

Méthode Pédagogique

Techniques pédagogiques :

  • Exercices

Réalisés lors des mises en pratique systématiques des notions théoriques abordées.

  • Mise en situation réelle

Celle-ci, réalisée jour 10, permet notamment une confrontation aux contraintes de rapidité et d’efficacité.

  • Exposé

Des notions théoriques sur le montage et des fonctionnalités du logiciel.

  • Entretien avec des professionnels

Des échanges sont menés régulièrement avec le formateur, professionnel expérimenté en activité, sur le métier de monteur et sur les attentes de la profession.

  • Débat, discussion

Suite au visionnage en groupe et à l’analyse critique par le formateur des travaux réalisés.

 

Supports de travail :

  • Rushs / Images fournies provenant de différents types de projets :

+ séquence de fiction (+ scénario et rapport de script)

+ documentaire

+ clip musical

+ reportage d’information

  • DVDs de films références proposant des séquences aux techniques de montage remarquables pour visionnage.

 

Un support de cours reprenant les principales notions abordées lors de la formation est remis aux stagiaires à l’issue de la formation.

 

Evaluation :

L’évaluation est continue tout au long de la formation, notamment lors des exercices de mise en pratique.

 

Evaluation en fin de stage

  • Elle s’effectue lors du jour 10, lors de la mise en situation réelle.

  • Le formateur évalue l'acquisition des objectifs pour chaque stagiaire à l'aide d'une grille d'évaluation dont les critères ont été déterminés en amont par le formateur et le responsable pédagogique.

  • Des bilans et synthèses personnalisés sont effectués par le formateur.

  • En fin de stage, chaque stagiaire ayant suivi l’intégralité de la formation se verra remettre une attestation de suivi de stage.

Moyens techniques

  • Station de montage Final Cut Pro X individuelle.

  • Matériel de projection pour analyse d’images.