Comprendre le droit d’auteur – Editer/faire éditer sa musique

Stage conventionné
en accès individuel
AFDAS

Formation ouverte pour 8 stagiaires

4 jours, 28 heures

Profil professionnel des stagiaires

- Auteurs, compositeurs (interprètes/musiciens ou non)
- Professionnels de la musique (managers, producteurs de disques ou de spectacles)

Prérequis :
Pratique préalable et maîtrise d’un traitement de texte (type Word) et d’un tableur (type Excel).

Objectifs Pédagogiques

- Comprendre la nature et le fonctionnement des droits d’auteur rattachés à l’œuvre musicale
- Comprendre et maîtriser la règlementation sociale et fiscale du droit d’auteur (savoir déclarer ses droits d’auteur à l’administration fiscale, savoir établir une note de droits d’auteur)
- Comprendre le rôle de la SACEM et en maitriser les ressources (savoir déclarer une œuvre, savoir contrôler la perception des droits, comprendre les ressources potentiellement offertes par l’action culturelle)
- Comprendre le fonctionnement et les enjeux de l’édition musicale
- Savoir s’orienter vers la typologie d’éditeurs la plus pertinente pour son projet musical / Savoir présenter son travail à un éditeur musical

Se limitant généralement à sa seule dimension pécuniaire (les versements reçus de la Sacem), l’appréhension des droits d’auteur par les artistes créateurs est très souvent empreinte d’ignorance, voire de fantasmes.
A la fois instrument de protection juridique des œuvres (contre la contrefaçon notamment) et source de revenus à court, moyen et long terme (que ce soit via les « synchros » ou encore le streaming qui garantit désormais la disponibilité illimitée de l’enregistrement des œuvres), les droits d’auteur constituent un réel « actif » pour l’artiste. Leur maîtrise est dès lors indispensable dans le cadre de sa professionnalisation.
En outre, parce qu’ils peuvent être cédés à un éditeur, les droits d’auteur vont permettre l’implication d’un partenaire essentiel dans le cadre du développement d’un projet musical. Bien qu’elle soit la plus ancienne activité commerciale liée à la création, l’édition musicale est une profession méconnue, et souvent incomprise. Pour autant, agissant comme un véritable manager des œuvres, l’éditeur est bien souvent le premier investisseur à accompagner l’artiste.
Enfin, nombre d’acteurs du secteur de la musique (manager, label, tourneur, voire attachés de presse) ont compris la nécessité pour eux d’acquérir une part éditoriale, afin que les revenus qui y sont rattachés participent à l’amortissement de leurs investissements. Mais devenir éditeur ne s’improvise pas, certaines missions requérant une véritable expertise technique. Au risque sinon d’entretenir plus encore l’incompréhension (voire la suspicion) des artistes à l’égard de l’édition musicale.

Sur la base de ce constat, Les Escales Buissonnières ont décidé de mettre en place la formation «Auteurs-compositeurs et développeurs d’artistes : comprendre le droit d’auteur, éditer/faire éditer sa musique » qui propose aux participants d’apprendre à maitriser la notion de droits d’auteur afférents à l’œuvre musicale et d’en comprendre les enjeux stratégiques, juridiques et économiques. La formation privilégiera une approche pratique concrète de toutes les notions « théoriques » abordées, grâce à des mises en pratique, des études de cas issus de l’expérience du formateur ou des stagiaires, et des échanges/débats qui permettront d’aborder les problématiques propres au projet de chaque stagiaire.

Après avoir défini la notion de droits d’auteur - brève partie introductive et théorique du stage, la formation abordera la gestion collective de ces droits telle que mise en œuvre par la SACEM. Les stagiaires seront amenés à comprendre le rôle et le fonctionnement de cette société civile, tant dans ses missions de perception et de répartition des droits, que dans ses missions d’action culturelle. A ce titre, ils se familiariseront avec les différentes procédures et actions mises en place par la SACEM dans le cadre de la relation qu’elle entretient avec ses membres, tels que l’admission d’un ayant-droit, le dépôt d’une œuvre ou la vérification des répartitions.
Dans un deuxième temps, le stage abordera la gestion individuelle des droits d’auteur, par l’auteur-compositeur lui-même et par l’éditeur musical cessionnaire de ces droits.
Dans ce cadre seront étudiés le rôle et le fonctionnement des sociétés d’édition musicale à travers leurs différentes missions : direction artistique, gestion administrative et développement commercial. Les stagiaires seront en particulier amenés à étudier les différents contrats liés à l’édition musicale, à la fois dans leur contenu et dans leur mise en œuvre.
Plus généralement, le stage permettra à ses participants d’appréhender les enjeux de l’édition musicale à la fois pour un auteur-compositeur et pour un développeur d’artiste, et apportera à chacun des réponses concrètes aux différentes problématiques liées aux droits d’auteur inhérentes à son projet musical.

La direction pédagogique du stage a été confiée à Gaël Châtelain, éditeur musical et manager.


Formateurs

Gaël Chatelain

De formation initiale en droit (Master de Propriété intellectuelle), Gaël Chatelain a dirigé les éditions musicales du groupe cinématographique MK2 (Truffaut, Kieslowski, Chabrol, etc.) et du label indépendant Atmosphériques (Abd Al Malik, Wax Tailor, Wampas, etc.).

Depuis dix ans, il développe sa propre société, Helice, avec laquelle il a notamment contribué au succès de l’artiste Pep’s, certifié Disque de platine et classé N°1 avec le titre « Liberta ».

En outre, il a exercé – ou exerce encore – différents mandats au sein de structures institutionnelles et sociétés civiles tels que la Chambre Syndicale de l’Edition Musicale ou le Fonds pour la Création Musicale.

Actuellement, Gaël Chatelain assure également le management de l’artiste Malo’.


Programme

JOUR 1 – Le droit d’auteur

 

Présentation
- Présentation de l'intervenant et de son parcours
- Objectifs et déroulé de la formation
- Présentation des stagiaires, de leurs parcours et de leurs projets musicaux

 

Historique du droit d’auteur

 

L’artiste-interprète et l’artiste-créateur
Apprendre à distinguer l’œuvre de son interprétation/enregistrement, et comprendre les différences entre droits d’auteur (dont est titulaire l’artiste auteur-compositeur) et droits voisins (dont est titulaire l’artiste-interprète)

 

Structuration du droit d’auteur
Maîtriser les notions juridiques fondamentales liées au droit d’auteur (conditions de protection de l’œuvre, droit patrimonial et droit moral, droit de reproduction et droit de représentation, durée des droits, sanction des atteintes au droit d’auteur…)

 

Typologies des œuvres et des auteurs
Savoir faire la distinction entre :
- œuvre de collaboration, œuvre composite, œuvre dérivée, œuvre collective
- auteur des paroles, compositeur, adaptateur, arrangeur

 

Réglementation fiscale et sociale du droit d’auteur
- Savoir déclarer ses droits d’auteur à l’administration fiscale
- Connaître et comprendre les prélèvements sociaux appliqués aux droits d’auteur
- Savoir établir une note de droits d’auteur :
+ Analyse d’une note de droit d’auteur
+ Exercice pratique : à partir de données contextuelles et financières données par le formateur, chaque stagiaire établit une note de droit d’auteur.

 

Droit d’auteur et industrie musicale
Comprendre l’évolution et les enjeux de l’édition musicale, sachant que la « captation » de tout ou partie des droits d’auteur est une revendication désormais classique pour les acteurs de la filière musique (labels, producteurs de spectacles, managers, voire attachés de presse).

 

 

JOUR 2 - SACEM et gestion collective

 

Historique et organisation de la SACEM

 

Missions de la SACEM
- La perception et la répartition des droits
- L’action culturelle
- L’action sociale 

 

L’admission à la SACEM
Connaître les conditions et modalités pour les auteurs-compositeurs et pour les éditeurs

 

La déclaration d’une œuvre
- Les conditions statutaires : comprendre et maîtriser les clés de répartition statutaires des droits d’exécution publique et les usages professionnels pour la répartition des droits de reproduction mécanique
- Les formalités de la procédure de dépôt : savoir documenter le bulletin de déclaration d’une œuvre originale, d’un arrangement, d’une adaptation.
- Exercice pratique : à partir de données et d’hypothèses fournies par le formateur, chaque stagiaire documente des bulletins de déclaration d’œuvres.

 

Les répartitions : structuration et analyse des feuillets
- Comprendre les feuillets de répartition. Analyse détaillée des feuillets de répartition
- Savoir contrôler la bonne exécution de la répartition (et donc la perception) :
+ Méthodologie de contrôle des perceptions.
+ Exercice pratique : à partir de documents fournis par le formateur (bulletins de déclaration et feuillets de répartition) chaque stagiaire applique la méthodologie de contrôle enseignée plus haut et contrôle la bonne répartition (et perception) de droits d’œuvres déclarées préalablement.

 

L’action culturelle : étude des subventions proposées
Etude des conditions de recevabilité et bonnes pratiques (aide à l’autoproduction notamment)

 

 

JOUR 3 - Gestion individuelle et édition musicale

 

Historique de l’édition musicale

 

Structuration du secteur et présentation économique
- Comprendre les interactions entre les éditeurs et les autres acteurs de la filière (managers, labels et producteurs de spectacles)
- Les sources de revenus des éditeurs
- L’organisation d’une société d’édition musicale
- Constitution et rôle de la Chambre syndicale de l’édition musicale

 

Les différentes typologies d’éditeurs
- Présentation des différentes typologies d’éditeurs
- Savoir définir ses attentes et déterminer les critères permettant de s’orienter vers la typologie d’éditeurs la plus pertinente pour son projet (éditeur indépendant ou major, éditeur spécialisé dans la synchronisation ou dans le développement de projet...)

 

Rôle et principales obligations des éditeurs à l’égard des auteurs-compositeurs
Etude du Code des usages de l’édition musicale

 

Les contrats conclus entre l’éditeur et l’auteur (pacte de préférence et contrat de cession et d’édition)
- Maîtriser les subtilités des contrats conclus entre un éditeur et ses auteurs : étendue, durée, prime, avance, exercice du droit de préférence, investissements de l’éditeur
- Savoir négocier les conditions essentielles de ces contrats
- Etude d’un relevé de droits.

 

 

JOUR 4 - Gestion individuelle et édition musicale (suite)

 

Les contrats conclus entre l’éditeur et ses partenaires (co-édition, gestion, reversement, sous-édition)
- Panorama des différents contrats
- Etude de leurs spécificités et conditions principales

 

La promotion et la commercialisation des œuvres
- Placement des œuvres (song plugging)
- Musique à l’image (contrat de commande, de synchronisation)
- L’édition graphique

 

Les aides financières bénéficiant aux éditeurs
Aide à la pré-production (SACEM) et Aide au développement éditorial (FCM) : étude des conditions de recevabilité et bonnes pratiques

 

La direction artistique
- Comprendre les enjeux de la direction artistique sur l’exploitation des œuvres et le développement de carrière (impact du choix de la langue, formatage vs singularité, les « niches » musicales, la construction artistique et médiatique du « tube »…)
- Méthodologie de la direction artistique et étude de cas
- Echanges et débat

 

Comprendre les attentes d’un éditeur
- Connaître les principaux critères de décision des éditeurs dans le cadre de la signature d’un nouvel auteur/compositeur
- Savoir présenter son travail à un éditeur, à l’écrit (supports son/image, dossier de presse, email de présentation) et à l’oral.
- Mise en pratique : Simulations d’entretiens avec un éditeur.
Les stagiaires présentent leur travail au formateur qui pour l’occasion, joue le rôle d’un éditeur. Jeu des questions /réponses.
Analyse / Commentaires du formateur.

 

Bilan
- Résumé des grandes notions abordées
- Foire aux questions

Méthode Pédagogique

Techniques pédagogiques :

  • Exposés / Cours théoriques 
  • Exercices

Des exercices de mise en pratique sont régulièrement proposés à l’issue de la présentation théorique des notions abordées

  • Entretien avec des professionnels

Des échanges sont menés régulièrement avec le formateur, professionnel expérimentés en activité.

  • Débat / Discussion

 

Supports de travail :

  • Modèles de contrat, documents professionnels
  • Ressources vidéo et sonores

Un support de cours / document de présentation d’une vingtaine de pages est fourni aux stagiaires en début de formation

 

Evaluation :

L’évaluation est continue tout au long de la formation, notamment lors des exercices de mise en pratique.

- Des bilans et synthèses personnalisés sont effectués par le formateur

- En fin de stage, chaque stagiaire ayant suivi l’intégralité de la formation se verra remettre une attestation de suivi de stage.

 

Moyens techniques

  • 1 grande salle de travail
  • Vidéoprojecteur + écran
  • Système de diffusion audio

Accéder au haut de page